1er pèlerinage des mères : plus de 80 cœurs de mamans à l’unisson ! 

Découvrez le reportage du pèlerinage des mères de famille qui s'est déroulé de Jolimetz à Saint Saulve les 1er et 2 octobre 2022.

Nous étions 80 samedi et 90 dimanche à avoir tout lâché, à avoir quitté notre confort, pour prendre ce temps de ressourcement, un cadeau pour chaque maman participante ! 

Parties de Jolimetz samedi à 15h à l’issue de la messe de Sainte Thérèse, nous avons cheminé 25 kms jusqu’au Carmel de Saint-Saulve sur le thème « Cœurs de mères dans le cœur de Dieu ». Par petits groupes de 8 à 10, sous le patronage d’une sainte patronne, avec aussi la grâce d’avoir des accompagnatrices spirituelles comme Sœur Faustine-Marie, Bénédicte de l’Institut Notre de vie ou encore les serviteurs de l’Evangile.

« Comme Ste Thérèse, vous avez de grands désirs dans le cœur » nous a rappelé Don Louis Gustave, prêtre de la communauté saint Martin de Douai venu marcher avec nous de Jolimetz à Wargnies le Petit et prêcher, « et comme sainte Thérèse, vous avez une vie ordinaire à vivre de façon extraordinaire grâce à l’amour que nous pouvons mettre dans chaque petite chose de notre quotidien ».  

Notre première démarche a été de confier nos 285 enfants dans le cœur de Dieu, à la Chapelle Saint Nicolas, du château de Potelle : nous nous sentons parfois démunies pour les faire grandir vers Lui, que Dieu nous accompagne dans cette mission ! 

Nous avons ensuite médité avec le chapelet la vie des Saints Louis et Zélie Martin dont nous portions les reliques à tour de rôle, ils ont connu beaucoup d’épreuves en tant que couple et parents, mais avec humour et simplicité ils n’ont jamais perdu de vue l’essentiel : le Ciel ! C’était un bon modèle pour notre marche car Leur vie a vraiment été un pèlerinage sur la terre vers le Ciel, et ils voulaient emmener tout le monde vers Dieu. 

Le ravitaillement de la voiture balais conduite par Charlotte et son bébé Lazare nous a redonné les forces nécessaires pour finir les 10 kms à parcourir avant de louer le Seigneur à la cascade proche du Monastère de Wargnies le Petit. 

Après un apéritif et repas des plus chaleureux, la veillée à la communauté Nazareth a permis à celles qui le voulaient de recevoir le sacrement de la miséricorde et de prier ensemble devant le saint sacrement et les reliques des Saints Louis et Zélie Martin. 

Nous avons passé la nuit à la salle des fêtes prêtée par la ville de Wargnies le Petit, et ce moment partagé aussi a créé des liens « se laver les dents ensemble, ça rapproche ! », me confie une maman à l’aube. Nous nous sentions comme des sœurs, dans un grand dortoir où chacune croyait être la seule à ne pas dormir ! 

.................................

Dimanche matin nous avons eu une belle messe dans la magnifique chapelle de la Communauté Nazareth célébrée par monseigneur Dollmann : il a prêché sur la Foi, ce cadeau de Dieu qui nous soutient et que nous cherchons aussi à semer autour de nous, missionnaires auprès de nos familles mais aussi partout où nous vivons. Et notre évêque nous a emboîté le pas pour marcher et échanger avec les mères de famille, sorte de visite pastorale auprès de mamans de tous les coins du diocèse. A notre poignet, un petit bracelet en tissu réalisé par Estelle nous rappelle que notre ange gardien veille sur nous, et nous nous confions les unes aux autres dans le but de nous soutenir mutuellement en se portant en binôme dans la prière pendant  cette année. 

Nous avons aussi appris à « nous recevoir de Dieu comme fille aimée du Père », avec la méditation partagée par Tatienne, préparée avec son frère Carme, frère Elie Joseph du Sacré Cœur de Jésus, qui a touché les cœurs. En l’écoutant nous souhaitions toutes « nous nourrir de cet amour, en demeurant par la prière dans le cœur de Dieu, pour pouvoir donner à tous ce que nous recevons de Dieu. » Et en l’écoutant déjà notre cœur s’agrandit pour prendre soin de tous, chacune dans ses engagements divers, dans son écoute des autres, trouver une fécondité spirituelle. 

Plusieurs d’entre nous ont en effet pu mûrir des projets, à développer localement au retour, pause spirituelle ou prière des mères, échanges de podcast spi à écouter au quotidien.

Nous nous sommes ensuite remises en marche, après le ravitaillement toujours souriant de charlotte, accompagnée de Maryline et son petit Ezechiel, vers le sanctuaire de Sainte Rita où le Père François Triquet nous a accueillies pour une pause déjeuner. Il nous a fait un récit de la vie de Saint Rita et nous avons pu nous recueillir dans le sanctuaire qui lui est dédié… et prendre un repas réconfortant apporté par l’équipe de l’association « Deuxième vie » du Père Sébastien Fabre.

Enfin, entre deux ou trois pluies de grâces et averses bien réelles plus tard, « c’est en accueillant la grâce de l’instant présent que vous pourrez vraiment être à votre place, entre les mains de Dieu, et agir », nous a rappelé Don pierre, prêtre de la communauté Saint Martin de Douai. La grâce de la pause café a aussi été bien appréciée par les mamans ! 

Les derniers kilomètres parcourus en chantant nous ont amené au Carmel de St Saulve où les sœurs nous attendaient pour vénérer les reliques et découvrir quelques trésors tirés des lettres de sainte Zélie. Nous sommes reparties avec chacune « un pétale de rose », une parole d’encouragement tirée de ses écrits pour retrouver notre quotidien de maman, le cœur en fête ! 

Le Pèlerinage n’aurait pas été possible sans une équipe de 8 mamans avec chacune des talents et du temps mis au service de ce beau projet, mais aussi 

  • la prière des mères veilleuses et des communautés du diocèse qui ont prié pour nous . 
  • des aides très concrètes de nos maris, nos amis, la voiture balais, les églises qui nous ont ouvert leurs portes,  la pause café, ainsi que la communauté Nazareth à Wargnies le petit. 

Merci à tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette journée et à l’année prochaine pour une prochaine édition ! 

 

Article publié par Apolline Delplanque • Publié le Mardi 11 octobre 2022 • 1215 visites

keyboard_arrow_up