Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Henri Caffarel

Un homme saisi par Dieu

le Samedi 18 oct 2014

Un homme saisi par Dieu !

 

Ce samedi 18 octobre 2014 à l’Eglise St Augustin, sa paroisse parisienne, a eu lieu la dernière session de clôture pour la cause de canonisation du Père Henri Caffarel, en présence de sa famille, des responsables des Equipes Notre-Dame, de la Fraternité Notre Dame de la Résurrection et d’Espérance et Vie.

 

Un moment de joie et de bonheur ! En ce jour de clôture du Synode des évêques sur la famille et à la veille de la béatification du Pape Paul VI, nous étions très nombreux à l’Eucharistie présidée par Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort, évêque auxiliaire de Paris. Venus rendre grâce pour l’œuvre du Père Caffarel qui avait conscience de « faire du neuf pour l’Eglise », nous étions en communion avec toute l’Eglise.

 

 

A l’âge de 20 ans le jeune Henri Caffarel a rencontré « Quelqu’un », touché par l’amour du Seigneur,

il avait un seul but : mettre chacun devant le Seigneur, à l’origine de toute vocation.

En 1939 il répond à l’appel des jeunes couples voulant vivre le sacrement de mariage : les Equipes Notre Dame sont nées

En 1943 à celui des jeunes veuves, l’amour est plus fort que la mort : la Fraternité Notre Dame de la Résurrection est née puis en 1946 le mouvement Espérance et Vie pour les premiers temps du veuvage.

 

Il sera aussi avec d’autres prêtres à l’origine des Centres de préparation au mariage. Puis il ouvre l’Ecole d’oraison et de la Maison de prière de Troussures (Oise)

 

Il a écrit de nombreux articles dans des revues et des livres principalement sur la grandeur du sacrement de mariage et la vocation de l’amour, ainsi qu’une prière célèbre : « ô Toi qui es chez Toi dans le fond de mon cœur »

 

Monseigneur André Vingt-Trois a encouragé la demande de canonisation du Père Henri Caffarelcar

• Sa sainteté est celle d’un « prophète du 20ème siècle »

• Sa sainteté apparaît dans sa vie, toute animée par le Seigneur

• Sa sainteté se manifeste dans la fidélité de son amour pour l’Eglise

 

Après 8 ans d’enquête, avec de nombreux témoignages, le postulateur de cette cause, le Père Paul-Dominique Marcovits, op, est envoyé à Rome pour les transmettre à la congrégation pour la cause des Saints.

Le dernier stade de la cause est la reconnaissance d’un miracle qui soit une guérison inexpliquée scientifiquement, obtenue par l’intercession du serviteur de Dieu.

 

Réjouissons nous et rendons grâces pour cet homme, homme discret mais « habité par un feu dévorant ». Nous le prions pour les couples, les familles et les veuves !

 

Nicole Bruyelles

Article publié par pastorale des familles • Publié Mardi 04 novembre 2014 • 1881 visites

Télécharger le fichier PDF "photo pere Caffarel" (103.8 Ko)
contenu du fichier
Haut de page