16 icônes pèlerines visitent les familles et les écoles du diocèse de Cambrai

Remercier, confier leur troisième enfant qui vient de naître ou la maman d’un copain à l’hôpital, prier pour les démunis, pour que la famille reste soudée, ou simplement prendre le temps de s’écouter, voilà quelques demandes inscrites par les familles qui ont reçu l’icône dans les cahiers qui l’accompagne.

« Quelle joie, quelle fierté d’accueillir l’icône dans notre foyer », s’exclame une famille de Quarouble, « On prie pour dire merci de la chance qu’on a d’avoir une famille ! » commente un enfant. « Nous avons prié la Sainte Famille d’apaiser le conflit en Ukraine » raconte une famille de l’Ostrevant. « Merci Seigneur de m’aider à affronter les épreuves » confie une autre famille. Les témoignages affluent des 4 coins du diocèse : Anaël se réjouit que l’icône arrive ainsi au week-end de préparation au mariage et reparte avec un couple de jeunes fiancés. Quelques personnes âgées de la résidence Watt’home d’Onnaing ont-elles aussi souhaité accueillir l’icône pour prier avec les mots de Sainte Thérèse de Lisieux.

 

Icone de la Sainte Famille ecrite par Elisabeth Bo Icone de la Sainte Famille ecrite par Elisabeth Bo  

Icône de la Sainte Famille écrite par Elisabeth Bobin.

12 icônes de la Sainte Famille cheminent ainsi de famille en famille depuis le 26 décembre dernier, jour de la fête de la Sainte famille, 4 icônes ont rejoint les enfants des écoles en janvier comme à Sainte Anne à Cambrai, qui l’a demandée pour fêter sa sainte patronne le 6-7mars. Elles poursuivent leur chemin jusqu’au 25 juin 2022.

Chaque icône, voyage avec une mallette pour aider à entrer dans une démarche de contemplation et/ou de prière. Des fiches ont été construites autour de figures de saints qui, sans avoir fait des choses extraordinaires, « ont plu au Seigneur » (extrait de l’exhortation apostolique Gaudete et Exsultate § 3 du Pape François) : quelle que soit notre situation, nous pouvons tous avoir, parmi les saints, des modèles, des guides, des compagnons de route, des soutiens… dans la prière comme dans l’action. Le plus dur sera de choisir ! « Nous avons choisi la prière à St Joseph, car c’est le nom du grand-père de ma maman et à Sainte Marthe, la grand-mère de ma maman », raconte un enfant d’Onnaing. Nous avons pu montrer l’icône à notre grand-mère et prier Sainte Rita avec elle » raconte un autre. Les grands parents ont en effet un rôle important dans la transmission de la Foi ! Nous avons « contemplé avec Saint François les oiseaux se nourrissant de graines au jardin, rien de plus beau ! » précise un autre. En effet des petites pistes d’action invitent aussi à poser un geste, à aller plus loin pour ceux qui le souhaitent.

Icone-sainte-famille-ostrevant Icone-sainte-famille-ostrevant  

Après avoir vécu un petit temps en compagnie de la Sainte Famille et soutenus par cette contemplation de la simplicité et de la joie qui unissaient Jésus, Marie et Joseph, les familles sont invitées à proposer à une autre famille d’accueillir l’icône.

« Nous avons accueilli une amie pour prier car pour nous les amis c’est comme une famille » raconte Sabine, de l’Ostrevant, qui a remis l’icône à un autre foyer avec émotion. Une famille témoigne « des bons moments de partage dans la paix, et c’est avec espérance et confiance que tous sont repartis, joyeux et légers ».  Blandine, elle, « sent que la transmission de l’icône entre les familles crée un lien vraiment spécial entre elles. Rien que de faire la démarche de prier en famille avec d’autres, c’est une façon concrète d’assumer sa Foi et de faire Eglise ».

 

journee des familles 25.06.2022 journee des familles 25.06.2022  

La Xème Rencontre Mondiale des Familles qui clôturera l’année Amoris Laetitia, ouverte le 19 mars 2021, sera célébrée à Rome dans la semaine du 22 au 26 juin 2022. Selon le souhait du Pape François, elle se vivra localement dans tous les diocèses du monde pour permettre à un maximum de familles de s’y associer. Une journée rassemblera toutes les familles pour un temps de rencontre, de fête, de découvertes le 25 juin prochain à la maison du diocèse à Raismes… et spécialement celles qui ont accueilli l’icône et les cahiers remplis d’intentions !

Pour accueillir l’icône de la Sainte famille ou participer à la fête des familles du 25 juin, rendez-vous sur www.familles.cathocambrai.com ou via l’adresse mail pastorale.familles@cathocambrai.com.

 

 

3 questions à Elisabeth Bobin

Qu’est ce qu’une icône ?

L’icône, écrite dans la Foi et la prière, rend présents à nos yeux ceux qu’elle figure. C’est pourquoi les lumières dans les icônes ont une telle importance puisque ceux qui y figurent sont « lumières ». Eux-mêmes contemplent la lumière et en resplendissent, d’où l’auréole autour de leur tête.

Pouvez-vous nous expliquer les inscriptions ?

  • Au-dessus de Marie on peut lire MP OY Meter Théou. Il s’agit de l’abréviation de « Mère de Dieu » avec la première et la dernière lettre de chaque mot.
  • Dans l’auréole de Jésus ce sont les trois lettres de l’abréviation « Celui qui est »
  • Quand à St Joseph, son nom est inscrit à droite de l’icône

Elles sont en grec, parce que la tradition a perduré plus à l’Est qu’à l’Ouest, et que l’iconographe ne cherche pas à imaginer et créer mais s’inscrit dans une tradition. Le mot icône vient lui-même du mot grec « EIKON » qui peut se traduire par « image ».

Que signifient les couleurs choisies ?

Le blanc du vêtement de Jésus signifie la manifestation de Dieu (la Théophanie), elle-même signifiant la Grâce, l’Immortalité, la Révélation, la Pureté.

La Vierge est vêtue de bleu sous un manteau rouge : le bleu signifie la divinité, l’univers céleste, symbole de sagesse et de profondeur, et le rouge l’humanité et la vie.

Habituellement, Joseph porte un vêtement brun en signe d’humilité, ici, en habit de fête, il porte un vêtement orange, couleur chaude, accueillante.

Enfin, autour de l’icône, le bord rouge délimite un espace sacré.

Article publié par Service communication • Publié le Mardi 29 mars 2022 - 10h03 • 600 visites

keyboard_arrow_up