Veuves consacrées : Dieu agit même au milieu des échecs apparents

Le pape reçoit la « Fraternité Notre Dame de la Résurrection » et la « Communauté Anne la Prophétesse » SEPTEMBRE 06, 2018 à Rome

le Jeudi 06 sept 2018

Discours du Saint Père aux veuves consacrées
de la Fraternité Notre Dame de la Résurrection et de la Communauté Anne la Prophétesse
6 septembre 2018


Présentation

Le 6 septembre 2018, dans la Salle du Consistoire au Vatican, le pape François a reçu en Audience privée 87 veuves consacrées et leur 6 prêtres accompagnateurs. Ces personnes représentaient les 360 veuves de la Fraternité Notre-Dame de la Résurrection, fondée en France en 1943 et longtemps accompagnée par l’abbé Henri Caffarel, et la Communauté Anne la Prophétesse, fille de la précédente, deux associations internationales placées sous l’autorité de l’archevêque de Paris. L’Europe et l’Afrique étaient représentées à égalité. En les accueillant ainsi durant leur pèlerinage jubilaire à Rome, le représentant du Christ sur terre a manifesté son soutien à la vocation de veuve consacrée, qui est très ancienne dans l’Eglise, mais peu connue. Cette vocation recevra ainsi probablement une nouvelle impulsion parmi les 300 millions de veuves qui se trouvent dans le monde. A travers ces veuves, le Saint Père a aussi exprimé ‘un cordial salut à toutes les personnes qui sont éprouvées par la mort de leur conjoint’.


Discours du Saint Père
Chères amies,
C’est avec joie que je vous accueille à l’occasion de votre Pèlerinage à Rome. En vous remerciant pour votre présentation, je veux exprimer mon cordial salut aux membres de la « Fraternité Notre-Dame de la Résurrection » et de la « Communauté Anne la Prophétesse », aujourd’hui implantées dans plusieurs pays du monde, ainsi qu’aux prêtres accompagnateurs, et, à travers vous, à toutes les personnes qui sont éprouvées par la mort de leur conjoint.
« Le veuvage est une expérience particulièrement difficile […]. Au moment où ils doivent en faire l’expérience, certains parviennent à reverser leurs énergies, avec plus de dévouement encore sur leurs enfants et petits-enfants, trouvant dans cette expression d’amour une nouvelle mission éducative […] » (Exhortation apostolique Amoris laetitia, n° 254). Si cela est vrai pour
la plupart d’entre vous, la mort de votre époux vous a aussi conduites à discerner un appel particulier du Seigneur et à y répondre en vous consacrant à Lui par amour et avec amour. Avec vous, je rends grâce à Dieu pour la fidélité de son amour qui unit chacune de vous, par-delà la mort, à son époux et qui vous a appelées et consacrées pour vivre aujourd’hui la suite du Christ dans la chasteté, l’obéissance et la pauvreté. « Parfois, la vie présente des défis importants et à travers eux le Seigneur nous invite à de nouvelles conversions qui permettent à sa grâce de mieux se manifester dans notre existence ‘afin de nous faire participer à sa sainteté’ (He. 12,10) » (Exhortation apostolique Gaudete et exsultate, n° 17). Ainsi, par votre consécration, vous attestez qu’il est possible, avec la grâce de Dieu, le soutien et l’accompagnement des ministres et des autres membres de son Église, de vivre les conseils évangéliques, tout en exerçant ses responsabilités familiales, professionnelles et sociales.

Votre consécration dans le veuvage est un don que le Seigneur fait à son Église pour rappeler à tous les baptisés que la force de son amour miséricordieux est un chemin de vie et de sainteté qui nous permet de surmonter les épreuves et de renaître à l’espérance et à la joie de son Évangile.
Je vous invite donc à garder votre regard fixé sur Jésus-Christ et à cultiver ce lien particulier qui vous unit à lui. Car c’est là, dans ce coeur à coeur avec le Seigneur, à l’écoute de sa Parole, que nous puisons le courage et la persévérance de nous donner corps et âme pour offrir le meilleur de nous-mêmes à travers notre consécration et nos engagements (Cf. Ibid., n° 25).
Puissiez-vous aussi, par votre vie sacramentelle, porter le témoignage de cet amour de Dieu qui est pour tout homme un appel à reconnaître la beauté et le bonheur d’être aimé de Lui. Unies à Jésus-Christ, soyez levain dans la pâte de ce monde, lumière pour celles et ceux qui marchent dans les ténèbres et l’ombre de la mort ! Par la qualité de votre vie fraternelle, au sein de vos communautés, ayez à coeur, à travers l’expérience de votre propre fragilité, de vous faire
proches des petits et des pauvres, pour leur manifester la tendresse de Dieu et sa proximité dans l’amour. Dans cette perspective, je vous encourage à vivre votre consécration au quotidien avec simplicité et humilité, en invoquant l’Esprit Saint pour qu’il vous aide à témoigner, au sein de l’Église et dans le monde, que « Dieu peut agir en toutes circonstances, même au milieu des échecs apparents » et que « celui qui se donne et s’en remet à Dieu par amour sera certainement fécond » (Exhortation apostolique Evangelii gaudium, n° 279).
Avec cette espérance, en vous confiant au Seigneur, par l’intercession de la Vierge Marie, je vous donne la Bénédiction apostolique, ainsi qu’à tous les membres de la Fraternité Notre Dame de la Résurrection et de la Communauté Anne la Prophétesse. Et, s’il vous plaît, priez pour moi comme je prie pour vous ! Merci

Article publié par Apolline Delplanque • Publié Lundi 10 septembre 2018 • 112 visites

keyboard_arrow_up